L’habillage des productions journalistiques : journalisme et sensationnalisme, vers une uniformisation de l’information ?

Mémoire présenté et soutenu par Julie Druot.

Ce mémoire a pour ambition de « parler de ceux qui parlent » des autres : les journalistes. Plus particulièrement en s’intéressant à une de leurs pratiques les plus communes, à savoir la composition de l’habillage de leurs productions. A la croisée des chemins entre la forme et le contenu, l’habillage fait ressortir les marques du temps et de l’évolution de la profession. De l’analyse des modèles économiques au sensationnalisme, l’habillage met en lumière l’uniformisation de l’information. Mais au-delà de l’unique contextualisation de phénomènes convergents, cet ouvrage interroge sur la place réservée à la forme dans notre société. L’ambivalence de l’habillage, partagé entre l’être et le paraître dans la recherche de l’audience. Loin d’avoir la prétention d’apporter les solutions certaines aux problèmes exposés, cet écrit propose des éléments de réflexions sur les pratiques des journalistes.

ABSTRACT

This thesis aims to “talk about those who talk” about others: journalists. More particularly by looking at one of their most common practices, namely the composition of the dressing of their productions. At the crossroads between form and content, the dressing brings out the marks of time and the evolution of the profession. From the analysis of economic models to sensationalism, the dressing highlights the standardization of information. Beyond the unique contextualization of converging phenomena, this work questions the place reserved for form in our society. The ambivalence of the dressing, shared between being and appearing in the search for the audience. Far from claiming to provide definite solutions to the problems exposed, this writing offers elements of reflection on journalistic practices. It is reluctantly that in these few pages some truisms with no particular relief have crept in.

Categories: EDJ Lab