Témoignages des professeurs

Découvrez les témoignages des professeurs de l’EDJ Nice. Ces témoignages reflètent le réputation de la formation dispensé à l’EDJ et également la bonne ambiance qui règne dans cette magnifique école.

Les enseignants de l’EDJ

Ils sont tous triés sur le volet. Selon un principe immuable : si le prof est bon, l’étudiant est bon ! Pas de professeur pontifiant, pas de grosses têtes à l’EDJ, mais au contraire, de bons professionnels, dotés d’une solide pédagogie, qui viennent partager avec vous leur expérience.
Qu’ils soient Reporter de guerre à RMC info, Présentateur sur LCI ou sur France-Inter, Rédacteur en Chef de France Bleu, Directeur du Service des Sports à Nice Matin, ou professeur d’Université Titulaire de Chaire, ces “pros” vous expliqueront tout ce qui n’est pas dans les livres, tout ce qui – justement – ne s’explique pas ailleurs.
Le partage qui s’instaure entre Senior et junior permet un apprentissage plus serré, plus efficace, plus immédiat.

Enseigner à l’EDJ c‘est participer à l’ambitieux projet d’une école qui cultive l’excellence. C’est aussi transmettre mon enthousiasme pour un métier qui n’est pas un métier comme les autres. On ne choisit pas de devenir journaliste par hasard. C’est un métier difficile, terriblement exposé, un métier où l’on accepte d’être sans cesse jugé, de se remettre en cause au quotidien. Le travail du journaliste est éphémère. Il n’y a rien de plus périmé qu’un journal de la veille … Quelle leçon de modestie ! Mais quelle satisfaction lorsqu’en mettant le point final à un article, on a conscience d’avoir répondu aux attentes de ses lecteurs, de leur avoir permis de mieux cerner et comprendre le monde qui les entoure, de l’avoir fait avec la rigueur et la conviction qui nous animent. C’est dans cet esprit que j’ai toujours exercé mon métier et c’est cet esprit que je veux partager avec nos étudiants. Ma mission est bien sûr de leur apprendre à écrire. Les règles de base, la technique, la passion de l’exactitude, c’est moi. Le talent, c’est eux. Et ils n’en manquent pas.

Dominique Dalbéra - Journaliste de Presse Ecrite, Rédacteur en chef de Nice Matin Professeur de Presse Ecrite

Après trente ans de radio me voilà donc enseignant à l’Ecole du Journalisme de Nice .

trente ans passés sur le terrain comme reporter à la rencontre des gens   connus ou méconnus, trente ans de découverte.

Enseignant à l’EDJ, j’éprouve la même passion en allant à la rencontre des étudiants qui seront je l’espère de bons journalistes.

Avec les   étudiants, le journaliste que je continue d’être,   apprend à être à l’écoute d’une nouvelle génération qui vit   avec internet et les réseaux sociaux ; ou l’information arrive directement   et à toute heure sur le portable.

Avec ces étudiants   je reprends les bases du métier de journaliste , rigueur, découverte passion et disponibilité.

A l’école de Nice j’ai découvert   des amis enseignants plein de richesse , une équipe de direction à l’écoute des étudiants et des professeurs .

Venez nous rejoindre vous ne serez pas   déçus ….

Pierre-Louis Castelli - Grand Reporter et Présentateur à France Inter et France Info Professeur de Radio

With almost twenty years’ experience as an international journalist and travel writer, it’s a pleasure to inspire the students at EDJ to speak and write in English. The language lessons focus on helping them become motivated, confident journalists, able to interview people in English, read the foreign press and research in another language. My role at EDJ is to assist students in writing, listening to and speaking in English, a language vital to their successful emergence into the world of journalism.  Whether they are competent at English before they come to the school matters little for they gain confidence and learn how to express themselves intelligently while here. The students are motivated, respectful, enthusiastic and benefit from the varied demands of the school’s dedicated teachers. There is so much English language in the French media nowadays and the students need to know how to use it properly. They create magazines, write photo-stories and reviews in English as well as give presentations, interviews and debates…. and revise a bit of grammar on the way.

Jon Bryant - Journaliste au Daily telegraph, au Guardian, à The Observer, au Times... Professeur de journalisme en anglais

Professeur à l’EDJ ? Lorsque l’encadrement a décidé de me faire confiance il y a quelques mois, je n’ai pas hésité très longtemps. Relayer l’information, partager des moments de vie, des émotions, c’est tout ce qui donne du sens à notre métier. Alors, quand on a l’occasion de transmettre humblement ce que l’on nous a appris sur le terrain, là où personne ne peut tricher, il est impossible de refuser.

Au fil des semaines, j’ai découvert des élèves attentifs, désireux de progresser  et de s’approcher toujours un peu plus du niveau professionnel. Chargé de leur enseigner une technique relativement nouvelle, celle du commentaire sportif en direct sur internet, je me suis trouvé face à un vrai challenge : parvenir à capter l’attention d’un groupe où les sensibilités, les centres d’intérêt et les aspirations sont multiples.

Se remettre perpétuellement en question, s’adapter, savoir se renouveler… Plus qu’une méthode, voilà ce que j’aimerais inculquer à cette génération dont je me sens proche. Bientôt, ces étudiants intégreront des rédactions, aborderont les mêmes défis, rencontreront les mêmes obstacles et connaîtront les mêmes joies que celles que j’ai déjà pu vivre. Les voir évoluer dans ce milieu, en ayant l’espoir d’avoir eu une petite part de responsabilité dans leur progression, sera à coup sûr une grande satisfaction.

Jimmy Boursicot - Journaliste de presse écrite et web Journaliste au magazine Code Sport Professeur de Web live scoring

J’enseigne depuis 20 ans à l’EDJ, tout en en assurant la direction.

J’ai pu, au fil du temps, adapter ma pédagogie aux évolutions très rapides de ce métier. Chaque année différent, chaque année nouveaux, mes cours naissent, je les teste, les modifie, puis je les confie à d’autres enseignants…

La pédagogie est une vraie passion, un partage, une émotion sans cesse renouvelée.

En début d’année universitaire, avec chaque nouvelle promotion, je me dis : je ne vais jamais y arriver ! Et puis j’y arrive, aidée par l’équipe pédagogique, des profs passionnés, pleins de fougue et d’envie de bien faire, plein d’inventivité, on y arrive !

Et bien sûr, les grands gagnants de notre aventure sont nos étudiants ! Je me souviens de chacun d’eux, de leurs facilités, de leurs doutes, de leurs progrès…

Mon plus beau cadeau est, ensuite, d’entendre leur nom en signature d’un papier ou d’un reportage.

J’avoue que je suis très, mais alors très fière de leur réussite, qui dès lors, devient un peu la mienne !

Marie Boselli - Docteur en sciences de l’information et de la communication Directrice de l’EDJ Professeur de Réflexes professionnels, de Lecture sous contrainte

En tant que rédactrice en chef, je recevais plusieurs fois par an des étudiants de l’Ecole Nouvelles en stage d’intégration. A l’époque, l’école  était encore toute jeune. Lorsque ces aspirants journalistes arrivaient, c’était une bouffée d’air pour la rédaction. Chacun avait bien sûr ses qualités propres : curiosité, pugnacité dans la recherche d’info, talents d’écriture ou de narration, goût du contact humain et de l’échange. Mais tous révélaient toujours beaucoup d’enthousiasme. Si bien que lorsque le jeune nous quittait nous nous disions, dommage… il (elle) faisait presque déjà partie de l’équipe ! Plusieurs sont d’ailleurs restés. Puis Marie Boselli m’a demandé de venir enseigner à l’école. Hésitation, trac : on peut être journaliste sans pour autant se sentir enseignant… savoir faire n’est pas forcément savoir transmettre. Après quelques balbutiements et beaucoup d’angoisse, je suis devenue aussi passionnément professeure que j’étais journaliste. Aujourd’hui, chaque promotion m’amène le même plaisir. Chaque étudiant exprime à sa manière sa passion pour ce fabuleux métier. A tous j’essaie de transmettre en retour l’exigence qu’il requiert. Et lorsque la passion se double exigence, ce sont de vrais professionnels que nous voyons éclore au fil de ces trois années de formation. Alors que vive la presse, que vive le journalisme et que vive l’EDJ !

Catherine Bonifassi - Journaliste Le Point Méditerranée, L'Express Méditerranée, Le Figaro Méditerranée Professeur de Reportage, Investigation et Interview