Enseigner à l’EDJ, école en pleine expansion, c’est, pour un universitaire, d’abord découvrir une institution dynamique à la pointe des nouvelles technologies de l’information et de la communication.

C’est également l’opportunité de s’adresser à de petits groupes d’une trentaine de jeunes gens attentifs, motivés, et désireux d’acquérir à la fois une formation intellectuelle et professionnelle.

Tous ces éléments donnent à l’enseignant la possibilité d’être à l’écoute de ses étudiants, de les corriger, de les conseiller, voire de les orienter – opportunités que l’enseignement universitaire n’offre pas toujours du fait du grand nombre. C’est également la possibilité d’innover et de se renouveler par un enseignement interactif et de découvrir auprès de journalistes professionnels de nouvelles méthodes et de nouvelles manières d’appréhender les grands problèmes contemporains.

C’est enfin la chance pour un politiste d’être quotidiennement en phase avec l’actualité dans un cadre chaleureux et propice aux échanges entre générations.

Christian Bidégaray - Professeur d’université émérite Professeur de Sciences Politiques

Ce qui est passionnant dans l’enseignement à l’EDJ, c’est de transmettre un savoir technique qui évolue ensuite vers un vrai savoir faire professionnel.

Quand je reçois mes étudiants, ils sont, pour la plupart, ignorants du maniement des magnétophones numériques, des logiciels de montage son, de la mise en ligne de leurs travaux (écrits, sons, vidéos et photos).

Quelques heures d’intense formation plus tard couplées à une grande soif de connaissances, ils acquièrent les bases indispensables à la maîtrise technique de ces appareils et logiciels ; ils mettent immédiatement en pratique leurs acquis et améliorent quotidiennement leurs performances.

Plus tard, je les retrouve au sein des rédactions, totalement aguerris aux technologies d’aujourd’hui…

Dominique Berenguer - Directeur du développement Enseignant d’Initiation à l’utilisation des logiciels et de prises et de diffusion de sons

Le métier de journaliste nous confronte à tous les types de situations, heureuses ou malheureuses, jubilatoires ou atterrantes, en multipliant les rencontres et les personnalités auxquelles il faut s’adapter, les cadres toujours différents dans lesquels se fondre, les ressources et les astuces à mettre en œuvre pour obtenir l’information à mettre en forme.

Ce métier nous offre aussi la possibilité d’exercer une très grande variété de fonctions, reporter, présentateur et rédacteur en chef sur des supports très différents.

Des fonctions aux spécificités propres et, plus encore aujourd’hui avec le développement des technologies numériques, des fonctions à exercer face à une camera ou derrière celle-ci, dans un studio de radio ou penché sur un clavier d’ordinateur.

J’enseigne pour former à ces diversités, pour préparer les étudiants à ces techniques, mais aussi à ces remises en question permanentes liées à un métier évolutif et donc formidable par la richesse de ce qu’il nous offre d’inédit quasi quotidiennement.

J’ai appris tout cela « sur le tas », en particulier lorsque très jeune j’ai rencontré quelques journalistes formidables, dont certains ont enseigné à l’EDJ. Ils m’ont appris et donc permis d’exercer mon métier.

C’est bien la moindre des choses, à mon tour, de partager ces quelques connaissances aujourd’hui avec les étudiants.

Thierry Apparu - Rédacteur en Chef et chef des programmes du Centre de Presse de Monaco Professeur de Radio