Les avis sur l’EDJ NICE et ses formations

Les avis du milieu professionnel sur l’EDJ

Je crois que j’aurais fait ce métier, même sans l’EDJ. Mais cette école m’a formé et forgé… Et c’est grâce à elle, que j’ai pu intégrer LCI.
SÉBASTIEN BORGNAT - Présentateur - LCI

L’EDJ a réussi à m’apprendre à me faire confiance en me donnant les clés de lecture de l’information.

DONAT VIDAL REVEL - Directeur adjoint de la Rédaction - Le Parisien

En 1993 : “J’ai voulu insuffler aux étudiants ma passion de la vie et ma curiosité pour le monde qui nous entoure. Si j’ai contribué à les rendre curieux, je suis le plus heureux des profs !”

MICHEL CHEVALET, Journaliste

Deux années d’enthousiasme quotidien !

JÉRÔME SAIZ - Promotion 1996

En 1991 lors d’une conférence : “Pour le papa, la maman et tous les bébés de Nouvelles (ndlr : ancien nom de l’EDJ)… Avec tous mes voeux de bonheur. Amitiés confraternelles.”

PATRICK POIVRE D’ARVOR, Journaliste et parrain 2005 de l’EDJ

Les avis des étudiants sur l’EDJ

Je ne retiens que du positif de ce stage. J’ai pu me rendre compte qu’il me reste à faire dans certains domaines, mais je me suis rendu compte que j’avais le niveau pour rendre un travail de qualité. Je pense
Etudiant, Promo 2018
Mes trois années à l’Ecole Du Journalisme de Nice m’ont permis de construire un solide bagage pour m’engager sur le marché du travail. Mon cursus a contribué pleinement à constituer l’outillage nécessaire afin d’intégrer une rédaction. Se plonger dans les
Etudiant, promo 2018
Je remercie l’EDJ pour m’avoir déniché ce stage, bien plus que formateur. L’équipe de l’école de journalisme de Nice met tout en oeuvre, chaque année, afin de trouver les meilleurs stages qui soient à ses étudiants. C’est grâce à leur
Étudiante, Promo 2019
Mes trois années à l’Ecole Du Journalisme se résument en un mot : inoubliable. Jamais je n’aurai pensé rencontrée des personnes aussi attachantes. Je ne retiens que du positif. La direction, les professeurs font tout leurs possible pour notre réussite.
Etudiant, promo 2017
La première chose que je retiendrai de l’EDJ ce sont toutes ses rencontres. Qu’elles soient professionnelles ou amicales, je me suis découverte une nouvelle facette de moi-même que j’ai développé tout au long de ces trois années. L’école m’a appris
Etudiant, promo 2017

Les avis et témoignages des enseignants sur l’EDJ

Enseigner à l’EDJ c‘est participer à l’ambitieux projet d’une école qui cultive l’excellence. C’est aussi transmettre mon enthousiasme pour un métier qui n’est pas un métier comme les autres. On ne choisit pas de devenir journaliste par hasard. C’est un
Dominique Dalbéra - Journaliste de Presse Ecrite, Rédacteur en chef de Nice Matin Professeur de Presse Ecrite
Après trente ans de radio me voilà donc enseignant à l’Ecole du Journalisme de Nice . trente ans passés sur le terrain comme reporter à la rencontre des gens   connus ou méconnus, trente ans de découverte. Enseignant à l’EDJ, j’éprouve
Pierre-Louis Castelli - Grand Reporter et Présentateur à France Inter et France Info Professeur de Radio
Professeur à l’EDJ ? Lorsque l’encadrement a décidé de me faire confiance il y a quelques mois, je n’ai pas hésité très longtemps. Relayer l’information, partager des moments de vie, des émotions, c’est tout ce qui donne du sens à
Jimmy Boursicot - Journaliste de presse écrite et web Journaliste au magazine Code Sport Professeur de Web live scoring
En tant que rédactrice en chef, je recevais plusieurs fois par an des étudiants de l’Ecole Nouvelles en stage d’intégration. A l’époque, l’école  était encore toute jeune. Lorsque ces aspirants journalistes arrivaient, c’était une bouffée d’air pour la rédaction. Chacun
Catherine Bonifassi - Journaliste Le Point Méditerranée, L'Express Méditerranée, Le Figaro Méditerranée Professeur de Reportage, Investigation et Interview
Enseigner à l’EDJ, école en pleine expansion, c’est, pour un universitaire, d’abord découvrir une institution dynamique à la pointe des nouvelles technologies de l’information et de la communication. C’est également l’opportunité de s’adresser à de petits groupes d’une trentaine de
Christian Bidégaray - Professeur d’université émérite Professeur de Sciences Politiques

La réputation de l’EDJ

Après avoir visualisé les différents Masters de journalisme en France, j’ai remarqué que seulement Nice proposait un master de journalisme spécialisé “journalisme sportif”. L’école est aussi reconnue par l’État et cela est important pour moi.

 

 

Adrien B. Etudiant

Le cursus de formation proposé par l’EDJ de Nice, éprouvé depuis plus de vingt ans, reconnu par la profession au niveau national et encadré par des professionnels dans une région cosmopolite et très dynamique, me donnerait les outils pour réaliser mon ambition.

Anne Laure V. Etudiante

Tout d’abord depuis très longtemps, je rêve de pouvoir devenir journaliste, en particulier journaliste reporter d’images. C’est un métier qui m’a toujours plu et cette école est parfaite pour m’aider à réaliser ce projet de vie. Elle est très complète et propose un enseignement poussé et qualitatif afin que je puisse m’insérer dans la vie professionnelle avec le plus d’avantages et d’expérience possible. J’ai également rencontré Mr Camille Goujon, Chargé du Développement à l’EDJ, qui m’a vanté les mérites de cette école et m’a conforté dans mon choix.

Solenn G. Etudiante

Votre formation, avec notamment des modules tels que “Intensive d’écriture journalistiques”, “Culture du Sport”, ou encore “Littérature et écriture”, est pour moi celle qui me permettra de devenir journaliste sportif. Je suis convaincu que votre école me préparera au mieux à réaliser ce projet qui est important pour moi et pour lequel je veux m’investir, afin d’acquérir l’ensemble des techniques et des compétences nécessaires à la pratique du métier de journaliste.

Baptiste P. Etudiant

Votre Master d’Information Générale serait tout à fait adapté à mes besoins et recherches, en permettant une polyvalence des supports et contenus et en proposant un mixe entre cours théoriques et formation pratique. Les avis et informations que j’ai pu recueillir sur votre école m’avaient poussé à présenter ma candidature.

Manon H. Etudiante

Ils racontent… leur passion pour le métier

J’ai toujours été passionnée par les métiers du journalisme, j’admirais ces hommes qui partaient en quête de la vérité. Très tôt, j’ai su que l’information et la vérité seraient les maîtres-mots de notre société. La monnaie d’échange qui régit notre monde. Je voulais donc, comprendre l’information, la traiter et la transmettre. J’estime que l’apprentissage et la connaissance sont les solutions de beaucoup de nos problèmes. Une réponse aux mauvais choix de certains, une possibilité de choisir pour d’autres. Le rôle du journalisme est donc multiple, mais son but reste le même : Renseigner.

Candidate, Promo 2018

Cette volonté de devenir journaliste sportif est ancrée en moi depuis mon adolescence et l’a été tout au long de ma scolarité, et je sais, aujourd’hui, qu’il s’agit du seul métier me permettant de me réaliser, au niveau professionnel, mais aussi personnel.
 

Candidat, Promo 2018

Forte de ma motivation, je suis sérieuse et pleine de curiosité. Depuis, longtemps, je m’intéresse au métier de journaliste, qui est un pilier d’information dans notre société. J’ai pour habitude de beaucoup m’informer sur l’actualité. En effet, je regarde régulièrement le journal télévisé et lis certains magazines et journaux. J’ai l’envie de démontrer, et même de dénoncer certains aspects de notre monde, je m’intéresse aux sujets de société, beaucoup liés à l’humain. Je ne suis fermée à aucun thème. J’ai pour rêve de mener des investigations à travers le monde pour enrichir ma qualité d’information, et pouvoir informer notre population.

Candidate, Promo 2018

Devenir journaliste serait pour moi un grand honneur et la finalité d’un travail de plusieurs années. Depuis mon plus jeune âge, j’ai toujours aimé écrire et lire des histoires. Au fur et à mesure, les histoires basées sur des faits réels ont remplacé les histoires pour enfants. De plus en plus attirée par le monde qui nous entoure, j’ai fini par devenir une férue d’actualité. Je n’ai pas d’anecdote particulière pour expliquer mon envie de devenir journaliste. Ce projet professionnel s’est dessiné naturellement, sans que je me pose de questions.
Le journalisme représente pour moi une forme de liberté. Tout secteur intéresse un lectorat en particulier, il faut donc du monde pour produire. Je souhaite en faire partie. J’aime le fait d’être le médiateur entre l’information brute et le public, simplifier pour informer le plus facilement possible. À mes yeux, devenir journaliste correspond au fait de devenir comme un décodeur. Je collecte et décode tout ce qu’il se passe pour le présenter aux personnes intéressées. C’est la corrélation entre se sentir utile et entretenir une passion.

Candidate, Promo 2018

Cette vocation me permettrait de m’enrichir personnellement et surtout de pouvoir la faire partager. Le métier du journalisme a très bien compris cette notion de diffusion de l’information, notamment à notre époque, grâce à tous ces moyens technologiques mis en place. L’univers du virtuel ainsi que tous les réseaux sociaux que nous “les jeunes” maîtrisons facilement en les employant tous les jours, me permettrait d’informer les populations instantanément et de les faire ouvrir au monde qui les entoure.

Candidate, Promo 2018