Les avis sur l’EDJ NICE et ses formations

Les avis du milieu professionnel sur l’EDJ

L’EDJ, c’est mes premiers reportages sur le terrain. C’est une école où l’on donne une large place à l’apprentissage par la pratique. L’enseignement est très proche de ce qui est maintenant ma réalité de journaliste.
MICHAEL LEFEBVRE - Journaliste - L'Equipe TV, RTL

Des profs passionnés et passionnants, de la méthodologie, du terrain, et des amis. Voilà ce que j’ai gardé de mes années à l’EDJ. 15 ans plus tard, j’ai une tendresse particulière pour cette tranche de vie niçoise qui m’a préparé à écrire et à penser autrement.

AURÉLY ANTHOUARD - Directrice de l'agence de communication - Jeu de mots

L’EDJ a cet avantage de mettre le pied à l’étrier pour les jeunes journalistes en herbe.

CHRISTOPHE COUVRAT - Correspondant aux USA pour la Fédération Française de Golf

L’EDJ n’est pas une école, c’est un pont. Un passage qui a relié ma vie d’étudiant à ma vie professionnelle.

Fatigué. Epuisé. Et j’écris encore. J’y crois pas. Que j’écris encore. Mais faut croire que j’aime ça ! 15 ans déjà. Merci l’EDJ. Merci pour tout.

RAPHAËL PIERRE - Journaliste, Photographe - Tahiti Infos, Fenuacom, Tahiti Pacifique Hebdo

Les avis des étudiants sur l’EDJ

Trois ans. J’ai passé trois années de ma vie dans cette école. Une période rythmée de bons et de mauvais jours. Mais peu importe les obstacles que j’ai pu rencontrer, l’enseignement fourni dans ces quelques salles haut perchées m’a permis
Etudiant, Promo 2018
Je ne sais pas si toutes les personnes de ce monde ont la chance de pouvoir être sûrs, certains sereins quant à leur futur métier. Je ne suis pas sûre que tout le monde ait cette incroyable chance. Moi, je
Etudiant, Promo 2018
Il me convient de remercier l’École Du Journalisme de Nice qui m’a accordé sa confiance il y a deux ans en acceptant ma candidature et mon dossier afin d’intégrer ses rangs. J’espère l’avoir représenté de la façon la plus professionnelle
Étudiant, Promo 2019
Je me sens prête à intégrer le monde du travail. Les « Médias Réels » de l’EDJ, ainsi que mes différents stages m’ont permis de me sentir à l’aise et confiante dans ce que j’entreprends. Les compliments et encouragements de mes différents
Etudiante, Promo 2018
Quand je pense que trois années se sont déjà écoulées depuis mon entrée à l’école, je n’arrive pas à y croire. Le 25 septembre 2015. J’avais à peine 17 ans. Avec seulement mon baccalauréat en poche et aucune expérience. Le
Etudiant, Promo 2018

Les avis et témoignages des enseignants sur l’EDJ

With almost twenty years’ experience as an international journalist and travel writer, it’s a pleasure to inspire the students at EDJ to speak and write in English. The language lessons focus on helping them become motivated, confident journalists, able to
Jon Bryant - Journaliste au Daily telegraph, au Guardian, à The Observer, au Times... Professeur de journalisme en anglais
Ce qui est passionnant dans l’enseignement à l’EDJ, c’est de transmettre un savoir technique qui évolue ensuite vers un vrai savoir faire professionnel. Quand je reçois mes étudiants, ils sont, pour la plupart, ignorants du maniement des magnétophones numériques, des
Dominique Berenguer - Directeur du développement Enseignant d’Initiation à l’utilisation des logiciels et de prises et de diffusion de sons
Professeur à l’EDJ ? Lorsque l’encadrement a décidé de me faire confiance il y a quelques mois, je n’ai pas hésité très longtemps. Relayer l’information, partager des moments de vie, des émotions, c’est tout ce qui donne du sens à
Jimmy Boursicot - Journaliste de presse écrite et web Journaliste au magazine Code Sport Professeur de Web live scoring
En tant que rédactrice en chef, je recevais plusieurs fois par an des étudiants de l’Ecole Nouvelles en stage d’intégration. A l’époque, l’école  était encore toute jeune. Lorsque ces aspirants journalistes arrivaient, c’était une bouffée d’air pour la rédaction. Chacun
Catherine Bonifassi - Journaliste Le Point Méditerranée, L'Express Méditerranée, Le Figaro Méditerranée Professeur de Reportage, Investigation et Interview
Le métier de journaliste nous confronte à tous les types de situations, heureuses ou malheureuses, jubilatoires ou atterrantes, en multipliant les rencontres et les personnalités auxquelles il faut s’adapter, les cadres toujours différents dans lesquels se fondre, les ressources et
Thierry Apparu - Rédacteur en Chef et chef des programmes du Centre de Presse de Monaco Professeur de Radio

La réputation de l’EDJ

Votre fondation pédagogique, vos partenariats journalistiques, les stages, offrent les connaissances indispensables à l’exercice du journalisme international.

Marie M. Etudiante

J’ai effectué des recherches sur internet pour trouver quelle école de journalisme correspondrait le mieux à mes attentes, et c’est votre école, l’École du Journalisme de Nice qui a retenu toute mon attention. Votre établissement propose une formation sérieuse et complète qui est dispensée par des professeurs qui sont eux-mêmes des professionnels du journalisme, avec des stages qui permettent d’apprendre le métier sur le terrain. De plus, l’école est reconnue par l’État, ce qui représente un gage de sérieux et de confiance.

Sami B. Etudiant

En effet, la formation originale, encadrée et sur-mesure proposée par votre établissement m’intéresse particulièrement. Dans l’idéal, j’aimerais intégrer le bachelor de journalisme international qui me permettrait d’étudier une année à l’étranger et ainsi, de perfectionner mon anglais.

J’ai également conscience qu’intégrer l’EDJ serait une chance et m’aiderait à trouver un emploi plus facilement grâce aux stages effectués durant cette formation. D’autre part, j’ai conscience de la charge de travail qui peut être demandée en contrepartie ainsi que de la rigueur et la détermination requises pour mener à bien ces trois années d’études.
 

Amandine G. Etudiante

Après avoir visualisé les différents Masters de journalisme en France, j’ai remarqué que seulement Nice proposait un master de journalisme spécialisé « journalisme sportif ». L’école est aussi reconnue par l’État et cela est important pour moi.

 

 

Adrien B. Etudiant

La qualité de vos programmes, vos liens avec les plus prestigieuses chaines et groupes de télévision françaises, la pluralité des stages proposés ainsi que votre reconnaissance des professionnels m’ont séduit.

Louisiane T. - Etudiante

Ils racontent… leur passion pour le métier

J’ai toujours été passionnée par les métiers du journalisme, j’admirais ces hommes qui partaient en quête de la vérité. Très tôt, j’ai su que l’information et la vérité seraient les maîtres-mots de notre société. La monnaie d’échange qui régit notre monde. Je voulais donc, comprendre l’information, la traiter et la transmettre. J’estime que l’apprentissage et la connaissance sont les solutions de beaucoup de nos problèmes. Une réponse aux mauvais choix de certains, une possibilité de choisir pour d’autres. Le rôle du journalisme est donc multiple, mais son but reste le même : Renseigner.

Candidate, Promo 2018

Cette volonté de devenir journaliste sportif est ancrée en moi depuis mon adolescence et l’a été tout au long de ma scolarité, et je sais, aujourd’hui, qu’il s’agit du seul métier me permettant de me réaliser, au niveau professionnel, mais aussi personnel.
 

Candidat, Promo 2018

Forte de ma motivation, je suis sérieuse et pleine de curiosité. Depuis, longtemps, je m’intéresse au métier de journaliste, qui est un pilier d’information dans notre société. J’ai pour habitude de beaucoup m’informer sur l’actualité. En effet, je regarde régulièrement le journal télévisé et lis certains magazines et journaux. J’ai l’envie de démontrer, et même de dénoncer certains aspects de notre monde, je m’intéresse aux sujets de société, beaucoup liés à l’humain. Je ne suis fermée à aucun thème. J’ai pour rêve de mener des investigations à travers le monde pour enrichir ma qualité d’information, et pouvoir informer notre population.

Candidate, Promo 2018

Devenir journaliste serait pour moi un grand honneur et la finalité d’un travail de plusieurs années. Depuis mon plus jeune âge, j’ai toujours aimé écrire et lire des histoires. Au fur et à mesure, les histoires basées sur des faits réels ont remplacé les histoires pour enfants. De plus en plus attirée par le monde qui nous entoure, j’ai fini par devenir une férue d’actualité. Je n’ai pas d’anecdote particulière pour expliquer mon envie de devenir journaliste. Ce projet professionnel s’est dessiné naturellement, sans que je me pose de questions.
Le journalisme représente pour moi une forme de liberté. Tout secteur intéresse un lectorat en particulier, il faut donc du monde pour produire. Je souhaite en faire partie. J’aime le fait d’être le médiateur entre l’information brute et le public, simplifier pour informer le plus facilement possible. À mes yeux, devenir journaliste correspond au fait de devenir comme un décodeur. Je collecte et décode tout ce qu’il se passe pour le présenter aux personnes intéressées. C’est la corrélation entre se sentir utile et entretenir une passion.

Candidate, Promo 2018

Cette vocation me permettrait de m’enrichir personnellement et surtout de pouvoir la faire partager. Le métier du journalisme a très bien compris cette notion de diffusion de l’information, notamment à notre époque, grâce à tous ces moyens technologiques mis en place. L’univers du virtuel ainsi que tous les réseaux sociaux que nous « les jeunes » maîtrisons facilement en les employant tous les jours, me permettrait d’informer les populations instantanément et de les faire ouvrir au monde qui les entoure.

Candidate, Promo 2018