Le sens du partage, une bonne capacité oratoire, rédactionnelle, un certain goût pour les rencontres, la curiosité d’aller voir au-delà de nos frontières et la passion pour l’audiovisuel sont de nombreuses qualités qui m’attirent dans cette branche journalistique.

Candidat, Promo 2018

Ce qui me plaît dans le journalisme est l’aspect culture générale, la nécessaire curiosité face aux évènements et aussi le fait de devoir être prêt à tout moment pour couvrir toutes les actualités possibles.

Candidat, Promo 2018

Le journaliste a le devoir de se montrer noble et de rappeler qu’il est bien plus qu’un présentateur d’information, qu’il est source de vérité, médiateur de la justice, et indispensable à la société et son évolution.

Candidate, Promo 2018

La plupart des étudiants de France sont hésitants quant à leur avenir, alors que le mien était réfléchis et décidé depuis longtemps. En effet, depuis mon plus jeune âge, devenir journaliste est mon rêve. J’ai toujours aimé écrire : dès mon enfance, et même encore à l’adolescence, j’ai écrit des petites histoires. Mon goût pour l’information est tel que je me suis souvent filmé en me mettant dans la peau d’un présentateur TV. Je suis tout particulièrement intéressée par l’histoire, la géopolitique, mais aussi la culture, l’économie, le sport. Ce qui fait de moi une personne ouverte d’esprit, un atout capital pour ce domaine. Être journaliste, est un métier de multiples fonctions où nous devons être attentifs, intéressées à tous les sujets, mais aussi être présent sur tous les terrains qui vont de la presse écrite aux réseaux sociaux. Écrire, interviewer, débattre, analyser, filmer, photographier : tout cela représente ce que je souhaite faire au quotidien et tout au long de ma carrière professionnelle.
 

Candidate, Promo 2018

Quel plaisir de se déplacer sur le terrain, rencontrer du monde, être au cœur de l’actualité tout en ayant la chance de découvrir de nouvelles choses. Ce métier correspond à tout ce que j’ai toujours recherché. Chaque jour un sujet différent à traiter, et parfois un travail d’investigation de longue durée. Malgré les difficultés auxquelles on peu être confronté, être journaliste est un enrichissement quotidien. C’est aussi du partage, des moments inoubliables et surtout un travail de transmission, car l’information on ne le garde pas, on la partage avec les lecteurs, les auditeurs, et les téléspectateurs.

Candidate, Promo 2018

Le journaliste, chaque jour, sa mission est de chercher des informations sur ce qui se passe dans le monde, puis d’expliquer les évènements les plus importants. Pour cela, il peut choisir d’écrire un article, de décoder une photo, de faire écouter du son, etc. Son rôle, c’est d’informer la population sur différents sujets : la politique, le cinéma, l’environnement, la science, le sport.

Être journaliste, c’est être un professionnel de l’information, mais aussi un spécialiste de l’écriture. Ce métier recouvre une grande diversité de fonctions : localier, grand reporter, journaliste radio, rédacteur en chef, secrétaire de rédaction, ou encore journaliste reporter d’images. Tous ces métiers emploient les mêmes méthodes de travail (enquête, interview, reportage…) et sont soumis aux mêmes règles de déontologie.

Candidat, Promo 2018

Contrairement à d’autres, l’idée d’étudier le journalisme m’est venu à un âge mature, en effet, je ne préparais pas le baccalauréat adéquat et j’avais l’intention d’étudier les langues puis j’ai trébuché sur le journalisme pendant un moment qui ressemblait a une épiphanie, et j’ai réalisé que cela avait toujours été une vocation enfouis au fond de moi. J’ai eu cette confirmation lors d’un de mes stages que j’ai réalisé au sein d’un quotidien régional.

Candidate, Promo 2018

Par la suite, j’ai vu que le journalisme est un métier de médiation, une activité qui consiste à recueillir, vérifier ou commenter des faits et les porter à l’intention d’un public dans les médias en respectant une déontologie reposant sur la protection des sources d’information.

Candidate, Promo 2018

Ce fut une révélation. J’ai l’entière conviction que les médias cultivent le monde, ils font parti de notre quotidien, donnent les moyens de dénoncer, d’aider et de changer par le biais de la divulgation des informations. À travers ce métier, j’aimerais apporter ma pierre à l’édifice.

Candidate, Promo 2018

Selon l’Internaute, un journaliste est une personne qui collabore à la préparation d’un journal écrit ou audiovisuel. Cependant, un journaliste se bat aussi pour renseigner le monde et l’informer sur ce qu’il ne sait pas ; d’autant plus aujourd’hui, où les modes d’accès aux informations deviennent anarchiques et peu fiable. J’ai choisi de devenir journaliste reporter car je veux informer quiconque sur ce qui se passe dans le monde et également avoir la possibilité de voyager.

Candidate, Promo 2018

Dans un monde où les médias sont omniprésents et où la communication est de plus en plus, importante, les journalistes ont des responsabilités et des rôles à assurer auxquels je suis sensibilisée. Ils doivent rester objectifs et fiables dans leurs propos et leurs écrits afin de ne pas induire leur public en erreur. Ils doivent aussi éduquer la population à développer un certain esprit critique vis – à – vis de tout ce qu’elle peut entendre ou tire afin de limiter l’influence malsaine que peuvent avoir des personnalités sur elle.

Je souhaiterais alors exercer cette profession puisqu’elle est essentielle à la société pour décider de ce qu’elle veut réellement, et ainsi lui procurer une certaine indépendance par le biais de l’information.

Candidat, Promo 2018

Plus généralement, le journalisme qu’il soit politique, sportif ou culinaire, ne manque pas de diversité ni de perspectives. Avec la révolution numérique celui-ci s’est profondément transformé ouvrant de nouvelles perspectives; pluralité des médias, nouvelles formes de journalisme (media alternatifs et participatifs), spécialisation de l’information (blogosphère) ce qui rend le métier plus passionnant et plus ouvert. Les débouchés sont nombreux (mode, sport, cinéma, politique, économie…) et permettent d’envisager son parcours en fonction de son intérêt pour un domaine en particulier. J’ai conscience également des difficultés du métier. Le secteur des médias et de la presse est soumis aux lois du marché et de la concurrence, on peut le déplorer, mais pas l’ignorer. L’image romanesque et idéalisée du journaliste d’investigation, ou du grand reporter, est loin de la réalité quotidienne du pigiste payé à la mission ; le parcours peut être long et laborieux avant de trouver sa place dans le milieu.

Candidate, Promo 2018

Mon habitude de remettre en question les informations qui me parviennent, le désir d’en savoir plus, d’aller au-delà de ce qui est dit me donne envie d’être de l’autre côté de la radio que j’écoute, du journal que je lis, des médias que je regarde. J’ai envie d’en être la source, de chercher, d’être en action. Je suis attiré par l’infinité de possibilités et de domaines que traite le journalisme. La formation me permettra de nourrir ma curiosité, mon désir d’apprendre et satisfaire mon envie de transmettre et partager l’information.

Candidat, Promo 2018

Cette vocation me permettrait de m’enrichir personnellement et surtout de pouvoir la faire partager. Le métier du journalisme a très bien compris cette notion de diffusion de l’information, notamment à notre époque, grâce à tous ces moyens technologiques mis en place. L’univers du virtuel ainsi que tous les réseaux sociaux que nous « les jeunes » maîtrisons facilement en les employant tous les jours, me permettrait d’informer les populations instantanément et de les faire ouvrir au monde qui les entoure.

Candidate, Promo 2018

Devenir journaliste serait pour moi un grand honneur et la finalité d’un travail de plusieurs années. Depuis mon plus jeune âge, j’ai toujours aimé écrire et lire des histoires. Au fur et à mesure, les histoires basées sur des faits réels ont remplacé les histoires pour enfants. De plus en plus attirée par le monde qui nous entoure, j’ai fini par devenir une férue d’actualité. Je n’ai pas d’anecdote particulière pour expliquer mon envie de devenir journaliste. Ce projet professionnel s’est dessiné naturellement, sans que je me pose de questions.
Le journalisme représente pour moi une forme de liberté. Tout secteur intéresse un lectorat en particulier, il faut donc du monde pour produire. Je souhaite en faire partie. J’aime le fait d’être le médiateur entre l’information brute et le public, simplifier pour informer le plus facilement possible. À mes yeux, devenir journaliste correspond au fait de devenir comme un décodeur. Je collecte et décode tout ce qu’il se passe pour le présenter aux personnes intéressées. C’est la corrélation entre se sentir utile et entretenir une passion.

Candidate, Promo 2018

Forte de ma motivation, je suis sérieuse et pleine de curiosité. Depuis, longtemps, je m’intéresse au métier de journaliste, qui est un pilier d’information dans notre société. J’ai pour habitude de beaucoup m’informer sur l’actualité. En effet, je regarde régulièrement le journal télévisé et lis certains magazines et journaux. J’ai l’envie de démontrer, et même de dénoncer certains aspects de notre monde, je m’intéresse aux sujets de société, beaucoup liés à l’humain. Je ne suis fermée à aucun thème. J’ai pour rêve de mener des investigations à travers le monde pour enrichir ma qualité d’information, et pouvoir informer notre population.

Candidate, Promo 2018

Cette volonté de devenir journaliste sportif est ancrée en moi depuis mon adolescence et l’a été tout au long de ma scolarité, et je sais, aujourd’hui, qu’il s’agit du seul métier me permettant de me réaliser, au niveau professionnel, mais aussi personnel.
 

Candidat, Promo 2018

J’ai toujours été passionnée par les métiers du journalisme, j’admirais ces hommes qui partaient en quête de la vérité. Très tôt, j’ai su que l’information et la vérité seraient les maîtres-mots de notre société. La monnaie d’échange qui régit notre monde. Je voulais donc, comprendre l’information, la traiter et la transmettre. J’estime que l’apprentissage et la connaissance sont les solutions de beaucoup de nos problèmes. Une réponse aux mauvais choix de certains, une possibilité de choisir pour d’autres. Le rôle du journalisme est donc multiple, mais son but reste le même : Renseigner.

Candidate, Promo 2018