Le drone : un outil technologique devenu le véritable meilleur ami des journalistes ?

Mémoire présenté et soutenu par Jimmy Comte

En levant les yeux vers le ciel, on aperçoit des oiseaux et des avions mais depuis 2012 on peut aussi apercevoir régulièrement des machines volantes. Ce sont des drones. Pour le nouvel an 2020, en Chine, en pleine nuit du réveillon, ces mystérieux objets volants ont offert un spectacle grandiose et lumineux à d’innombrables spectateurs. Mais de quoi s’agit-il vraiment ? C’est une petite caméra volante sans équipage (aéronef) pouvant filmer ou photographier à 150m de hauteur maximum. Le drone est donc contrôlé par un pilote qui dispose d’une télécommande téléguidée. Son appellation vient de l’anglais traduit par « faux-bourdon », « bourdonnement » en référence au bruit émis par ce drôle d’objet lors d’un vol.

Au départ, les drones avaient pour but d’être utilisés par les militaires pour des opérations spéciales et notamment sur des zones de guerre afin de comprendre les stratégies ennemies ou envoyer des bombes. C’est d’ailleurs encore aujourd’hui le cas. Le vendredi 3 janvier, Qassem Soleimani, l’homme le plus puissant d’Iran, a été assassiné par une frappe de drone militaire américain sous les ordres du Président Donald Trump. Les drones sauront au cœur des actions militaires dans le futur. Mais son utilisation n’est aujourd’hui pas spécifiquement réservée aux armées et aux gouvernements.

En effet, de nos jours, l’usage du drone est presque universel. Il peut être utilisé sous différentes formes. Il est utile pour divers cadres professionnels comme la sécurité, la police, l’aviation, l’agriculture, l’architecture, le sport etc. Voler avec cette machine au fil du temps, risque de devenir incontournable dans notre société. Bref, cette récente technologie volante n’est plus exclusivement adaptée pour les militaires car il en existe des « civils ».

Naturellement, comme tous les métiers, ceux de l’audiovisuel et du journalisme se sont intéressés au drone. Cette caméra volante est arrivée dans les mains des journalistes vers 2013. Les multiples angles de vues et perspectives que peuvent offrir ces petits engins ont séduit cette branche au cours de ces dernières années. Tout a commencé lorsque la rédaction de l’Express a tenté pour la première fois l’expérience avec l’opération « Drone it ». En partenariat avec un constructeur français et le réseau hack/hackers, la rédaction de l’Express a lancé ce projet pour comprendre les intérêts de filmer avec un drone pour les journalistes.

Categories: EDJ Lab