La propagande dans les médias : de l’utilisation dans la presse traditionnelle dans les années 1900, à l’explosion aujourd’hui des fake news sur le web

Résumé

La propagande à toujours existé. On retrouve des traces de manipulation de l’opinion publique dès le VIe siècle av. J.-C, quand la Grèce était sous les ordres du tyran Pisistrate. Par propagande, nous entendons : « la diffusion organisée d’informations, vraies ou fausses, ayant comme objectif de faire opérer à une ou plusieurs personnes, à leur insu, une action menant souvent au vote, qu’ils n’auraient pas effectuée, ou pas de la même manière, sans cette information. »
Notre développement analysera la modification des modes de propagande dans les médias, des années 1900 à nos jours. Si la finalité est presque toujours la même : modifier les comportements, les techniques de manipulation, elles, ne cessent d’évoluer. Tous les supports culturels et médiatiques sont impactés par la désinformation : la télévision, le cinéma, le théâtre, la radio, la presse écrite, les livres, les affiches et plus récemment internet. La démocratisation d’Internet a bouleversé le monde de le presse. Les pure players et les blogs se multiplient tout comme les chaînes d’information en continu, l’utilisation des réseaux sociaux pour s’informer et la montée en flèche du journalisme citoyen. Si autrefois, la parole du journaliste était d’or, aujourd’hui, le métier connaît une réelle crise de confiance de la part des citoyens. Des maux qui accentuent la méfiance envers les médias traditionnels et développent des sources relayant des infox. Ces infox, mélange des mots information et intox que l’on appelle aussi fake news ou désinformation désignent une fausse information qui se propage de manière rapide grâce à internet et aux réseaux sociaux. Nous pouvons donc affirmer que les fake news sont une nouvelle forme de propagande.

Summary

Propaganda has always existed. There are traces of manipulation of public opinion as early as the 6th century B.C. When Greece was under the orders of the tyrant Pisistrate. By propaganda, we mean : the organized dissemination of information, true or false, with the objective of having one or more persons operate, without their knowledge, an action often leading to the vote, which they would not have carried out, or not in the same way, without this information. 


Our development will analyse the change in the modes of propaganda in the media, from the 1900s to the present day. If the target is almost always the same : to change behaviour, manipulation techniques, they do not cease to evolve.
All cultural and media media are affected by misinformation: television, cinema, theatre, radio, print media, books, posters and more recently the Internet. The democratization of the Internet has changed the world of the press. Pure players and blogs are multiplying, as are continuous news channels, the use of social networks to get information and the rise of citizen journalism. If once the journalist’s word was golden, today, the profession is experiencing a real crisis of confidence on the part of citizens. Evils that accentuate distrust of traditional media and develop sources relaying « infox ». The word inform is a mixture of the words information and intox, that are also called fake news or misinformation, refer to false information that spreads quickly through the internet and social networks. So we can say that fake news is a new form of propaganda.

Categories: EDJ Lab