Automatisation des outils et des productions journalistiques : quand l’intelligence artificielle s’intègre aux rédactions.

Mémoire présenté et soutenu par Eva Fleury.

Ce mémoire se construit autour du concept d’automatisation dans le domaine du journalisme. C’est-à-dire, l’emploi de machines dites «d’intelligence artificielle» pour accompagner les journalistes dans leur quotidien. Il a pour but de montrer de quelles manières cette pratique s’est développée avec le temps et les évolutions technologiques pour former un nouveau journalisme plus robotisé. Les journalistes se sont vus secondés par plusieurs formes d’intelligence artificielle. Cette robotisation du journalisme prend progressivement plus de place dans les rédactions. Les médias et leurs dirigeants, voient en l’intelligence artificielle un bon moyen de remplacer les tâches chronophages des journalistes. Mais si pour les rédactions c’est un avantage certain, pour les journalistes, c’est un soutien ambivalent. Les journalistes peuvent potentiellement voir leur métier évoluer et disparaître au profit des machines. Mais l’arrivée de l’intelligence artificielle questionne aussi l’éthique du journalisme et la confiance qu’accorde le public dans ces nouvelles productions.

SUMMARY

This thesis is built around the concept of automation in the field of journalism. It’s about the use of machines like the artificial intelligence to support journalists in their daily lives. It aims to show how this practice has developed over time and with technological developments to form a new robotic journalism. Journalists have been assisted by several forms of artificial intelligence. This robotization of journalism is gradually taking more place in editorial staff. The media, and their executives, see artificial intelligence as a good way to replace the time- consuming tasks of journalists. But if for the editors this is a definite advantage, for the journalists it is ambivalent support. Journalists can potentially see their profession evolve and disappear in favor of machines. But the arrival of artificial intelligence also raises questions about the ethics of journalism and the trust that the public places in these new productions.

Categories: EDJ Lab