Le journaliste est-il un artiste ?

Mémoire présenté et soutenu par Mme Alexia Malige

Métier d’écriture, d’oralité et de production audiovisuelle, le journalisme s’apparente à l’art de bien des manières. Sa dimension première consiste en la recherche, la vérification et la communication de faits, mais demande dans un second temps l’élaboration d’un manteau esthétique et émouvant pour habiller cette actualité. Pour parvenir à attiser la curiosité des gens et à éveiller leur intérêt, le journaliste fait ainsi preuve de créativité et d’humanité. Deux qualités essentielles pour remplir au mieux cette fonction de messager de l’information. La difficulté réside alors dans le maniement des procédés artistiques, qui ne doivent jamais prendre le pas sur la vérité, mais lui offrir la meilleure mise en lumière possible. Il s’agit de raconter le réel avec poésie, sans tomber ni dans l’emphase ni dans la fantaisie. Le journaliste ne se défait donc jamais de son devoir d’informer, mais jouit d’une certaine liberté pour le faire. Une liberté de forme à travers laquelle s’exprime son âme et sa personnalité.

Categories: Non classé