OLIVIER FOURT

À l’EDJ on nous a donné notre première « dose ». Ensuite on devient vite « accro » à l’Info.