Les 1ère et 2ème années permettent de mettre en place les bases théoriques et pratiques du métier. Cependant, l’apprentissage des univers spécifiques à la presse féminine démarre dès la première année.

En 3ème année, les étudiants basculent totalement dans l’univers de la Presse Féminine. Ils adoptent le travail et les réflexes professionnels des journalistes de cette spécialité.

Les magazines et sites internet de presse féminine nécessitent une formation professionnalisante spécifique. Elle permet de connaître les codes et les particularités de l’univers dédié aux femmes.

Du dernier make-up trendy, au mode de vie vegan, en passant par le dernier Goncourt, la presse féminine demande une culture très pointue, que l’EDJ va apporter quotidiennement aux étudiants.

Selon la Commission de la Carte Professionnelle, la moitié des femmes journalistes travaille dans la presse féminine. Dans un univers journalistique en majorité masculin, la presse féminine se démarque en étant rédigée par des femmes et pour des femmes (et aussi pour les hommes qui sont passionnés pas ces univers).

À la sortie de cette formation, les étudiants peuvent travailler dans n’importe quel média de presse féminine.

La pédagogie de l’EDJ est unique : les étudiants apprennent quotidiennement leur métier sur le terrain, auprès des meilleurs journalistes.
Pour devenir un bon journaliste, certaines choses ne s’enseignent pas : la curiosité, la débrouillardise. Ces qualités, nos futurs journalistes doivent les avoir avant d’entrer à l’EDJ.

Mais tout le reste s’apprend ! La culture, l’histoire de la mode, la place de la femme dans le monde… Le métier de journaliste, lui, s’acquiert par une pratique quotidienne sur le terrain. Les cours de journalisme sont organisés comme dans une vraie rédaction, sous la responsabilité de journalistes professionnels en activité.

À l’EDJ, on appelle cela les Médias Réels. Chaque matin, les étudiants participent à une conférence de rédaction sur l’actualité du jour. Ils doivent y être force de proposition. Ils partent ensuite en reportage.
De retour à la rédaction, ils synthétisent, rédigent et mettent en forme leurs reportages. Les journalistes corrigent le travail des étudiants qui s’entraînent quotidiennement et apprennent ainsi, en direct, leur futur métier.

Ce Bachelor est adapté aux étudiants qui aiment la mode, la beauté, le luxe, le people, la culture, les réseaux sociaux et l’identité féminine en général.