Découvrez les métiers de demain

Les nouvelles technologies amènent des techniques de communication en constante évolution. Ne vous laissez pas dépasser et formez vous aux métiers de demain avec l’EDJ Nice et le Bachelor de journalisme tous médias – Option digital 3.0


Les 1ère et 2ème années permettent de mettre en place les bases théoriques et pratiques du métier. Cependant, l’apprentissage des univers spécifiques aux nouveaux médias démarre dès la première année. Cette formation permet de connaître les codes, le vocabulaire, les habitudes, les modes de fonctionnement et les particularités de l’univers des nouveaux médias et de ses tendances.

En 3ème année, les étudiants basculent totalement dans l’univers des nouveaux médias. Ils adoptent le travail et les réflexes professionnels des journalistes de cette spécialité à la pointe du hi-tech.

Voici quelques métiers du journalisme digital :  influenceur, community manager, animateur de sites internet, web expert, content manager….

Ils nécessitent une formation professionnalisante spécifique que nous enseignons à l’EDJ. Pour permettre d’avoir les meilleurs enseignants, ou qu’ils résident, en France ou à l’étranger, une grande partie de ces cours spécifiques sont enseignés à distance, sur Zoom.

Voici quelques-uns des métiers auxquels l’EDJ va vous former : 

Le Journaliste Web : il doit maitriser la langue française et savoir écrire sans fautes. Passionné par l’écriture, il doit aussi avoir son propre style. Savoir rédiger de manière concise et claire tout en respectant l’impératif contrôle de ses sources et la nécessité de vérifier les informations délivrées.
Le journaliste en ligne est souvent très spécialisé et expert dans un domaine, il doit aussi disposer d’une très solide culture générale. 
En plus des articles ou les dossiers, que les rédactions web peuvent lui commander, il doit aussi être force de proposition en pouvant suggérer des idées d’articles.

Le journaliste fait aussi preuve d’un grand sens de l’analyse et de la synthèse, en étant capable d’envisager tous les angles possibles d’un sujet. Autonome et acceptant le travail en solitaire, ce journaliste est à l’aise dans les relations sociales, il est amené à interviewer et à rencontrer de nombreuses personnalités.

Parce qu’il écrit pour le Web, le journaliste en ligne doit maitriser les outils informatiques et technologiques. De l’utilisation des CMS (Content Management Systems), comme WordPress par exemple, à la connaissance de la bonne gestion des réseaux sociaux, en passant par l’insertion de documents multimédia pour illustrer ces articles, le journaliste en ligne doit être un geek extrêmement débrouillard.

Le Community Manager (CM) travaille principalement en agence, mais aussi pour un médias, un annonceur, une entreprise, un site web… C’est un Expert des communautés web.

Pour une marque ou une entreprise (parfois un VIP) il  fédère et anime les échanges dans sa communauté. Il utilise les réseaux sociaux (Youtube, Facebook, Twitter…) et professionnels (Viadeo, LinkedIn, Xing…) à la perfection. Il est la “version 2.0” du webmaster ! 

Pour développer l’envie, la fidélité et la cohésion de sa communauté, le community manager doit maîtriser les codes de sa cible et favoriser les échanges d’expérience. Pour cela, il connaît la stratégie de son entreprise et maîtrise le jargon technique, ainsi que les logiciels de référencement et les moteurs de recherche. Surtout, il a une très bonne pratique des réseaux sociaux et des réseaux professionnels, de la blogosphère et des forums.

Le community manager doit aussi faire appliquer les règles de bonne conduite au sein de sa communauté : respect de la Nétiquette, protection des données personnelles…

Mais l’animation des communautés sur les réseaux sociaux n’est pas la seule mission du community manager même si c’est sans contexte celle à qui il consacre le plus de temps. Parmi ses autres activités, il faut également citer : l’analyse des résultats, la production de contenu rédactionnel, d’images et de photos (content manager), la veille sur sa marque, la définition de stratégies et formalisation de procédures (community architect). Créatif, fiable, réactif et sociable, c’est est avant tout un passionné du web !

Le Youtubeur, l’instagrammeur d’actualité : l’influenceur est un véritable leader d’opinion. l’EDJ va nous apprendre à devenir Youtubeur d’actualité (comme le font très bien Hugo Décrypte, Nota Bene, etc…) mais aussi à travailler avec eux. Ce leader d’opinion s’exprime via un média, un blog, une chaîne YouTube ou un réseau social. 

Le marketing d’influence consiste à engager des partenariats avec des youtubeurs, des instagrameurs, des bloggeurs, bref des influenceurs web, suivis par des milliers de fans engagés afin de promouvoir une offre ou un produit.

le Méga Influenceur a entre 500 000 et 2 millions d’abonnés ! Il puise bien souvent sa source d’abonnés de leur notoriété développée sur les réseaux sociaux auprès des jeunes depuis de nombreuses années.
Quand on fait appel à ces personnalités, on a accès à une large audience ce qui augmente le reach (la portée) d’une marque et contribue à faire croître ses ventes.

La pédagogie de l’EDJ

La pédagogie de l’EDJ est unique : les étudiants apprennent quotidiennement leur métier sur le terrain, auprès des meilleurs journalistes.

Pour devenir un bon journaliste, certaines choses ne s’enseignent pas : la curiosité, la débrouillardise. Ces qualités, nos futurs journalistes doivent les avoir avant d’entrer à l’EDJ.

Mais tout le reste s’apprend ! Le métier de journaliste, lui, s’acquiert par une pratique quotidienne sur le terrain. Les cours ont lieu dans notre établissement à Nice. Tous les cours de “culture générale” se font en classe, en face à face avec les enseignants. Lorsque le cours requiert un professeur particulièrement spécialisé qui n’est pas présent à Nice, les cours peuvent avoir lieu en visioconférence.

Les cours de journalisme et de pratique professionnelle ont lieu sur le terrain, dans nos salles de classe ou encore dans nos studios radio et télé en petits groupes. Ils sont organisés comme dans une vraie rédaction, sous la responsabilité de journalistes professionnels.

À l’EDJ, on appelle cela les « Médias Réels ». Chaque matin, les étudiants participent à une conférence de rédaction sur l’actualité du jour. Ils doivent y être force de proposition. Ils partent ensuite en reportage.
De retour à la rédaction, ils synthétisent, rédigent et mettent en forme leurs reportages. Les journalistes corrigent le travail des étudiants qui s’entraînent quotidiennement et apprennent ainsi, en direct, leur futur métier.

Ce Bachelor est adapté aux étudiants qui sont passionnés par les univers du Web et des réseaux sociaux, qui ont une forte personnalité et ont envie de tenter leur avenir « en solo ».