Vent de jeunesse en Formule 1

0
408
26 ans et 3 mois, c’est la moyenne d’âge de la grille pour la saison 2019 - CP : AC

La 70e édition du championnat du monde de Formule 1 est déjà entrée dans l’histoire. La grille alignée par les 10 écuries n’a jamais été aussi jeune.

20 ans séparent le plus vieux pilote du plus jeune. Kimi Räikkönen fait office d’ancien depuis quelques année déjà. Cette année pourtant, un cap est franchi. Le Finlandais fêtera ses quarante ans en fin de saison, pendant que Lando Norris, 19 ans, effectue ses débuts dans la catégorie reine. Un plateau jeune, qui a de belles promesses d’avenir

Norris, Russel, Albon… les baby-drivers   

Cette tendance n’est pas nouvelle. Chaque pilote a connu son baptême du feu à un âge plus ou moins avancé. Lando Norris, George Russel (20) et Alexander Albon (22) sont jetés dans le grand bain. Les « rookies » de cette année ne font que suivre les traces de leurs prédécesseurs. Pourtant, du haut de ces 26 ans et 3 mois, la grille de Formule 1 laisse un vent de fraicheur planer sur ce sport à la réputation vieillissante. En comparaison avec la saison dernière, la moyenne d’âge des 20 pilotes en lice était 4 mois plus vieille. En 1950, lors de la première édition du championnat du monde, cette moyenne était de 52 ans. Ce rajeunissement est majoritairement dû aux catégories inférieures, type Formule 2 et 3. Les jeunes pilotes poussent pour atteindre les portes de F1. La nouvelle génération est talentueuse et les écuries se les arrachent dès le plus jeune âge. 

La jeunesse a la côte chez les grands

Cette année, il y a eu six changements dans les baquets de F1 et les grandes écuries font confiance aux jeunes. Le transfert le plus marquant de l’intersaison a été celui de Charles Leclerc. Le pilote monégasque a signé chez Ferrari. Du haut de ses 21 ans, il devra aider l’équipe à bousculer Mercedes, quintuple champion du monde des constructeurs. Si les « rookies » débutent – généralement – dans une écurie plus petite, le benjamin de cette saison a signé chez McLaren. Lando Norris devra apprendre vite pour ramener son Team sur les devants de la scène. Red Bull Racing a aussi fait le choix de la jeunesse. Ses deux pilotes, Max Verstappen et Pierre Gasly, sont âgés de 21 et 22 ans. Au final, seul Mercedes n’a pas suivi cette tendance. L’écurie anglaise a conservé son duo Hamilton – Bottas. Un choix critiqué puisque la progression du talentueux Esteban Ocon, pilote Mercedes, connait un coup d’arrêt.

Audrey Corminboeuf