Un sapin parmi tant d’autres

0
133
Groot, hors de son élément naturel. ©L.D

Groot est un sapin franc-comtois âgé de 7 ans. Il n’est pas encore adulte, mais assez grand pour prendre la route vers Nice. Il fait partie des 5 millions de son espèce à être voués à la décoration. 

C’est dans une pépinière de Leuglay, en pleine campagne de Franche-Comté, que Groot a grandi. Toute son enfance, il a vu ses proches être emmenés loin de lui, sans savoir où ils partaient. Le mois dernier, son tour est venu. Après sept heures de route, il a enfin rejoint d’autres sapins dans les rayons d’un fleuriste niçois, rue Arson, qui a transformé sa boutique en amont des fêtes de fin d’années. Tous, d’un vert resplendissant, doivent a b s o l u m e n t rester immobiles et charmer les clients en quête de l’élément clé de leur décoration de Noël. Groot, heureusement, n’a pas eu à attendre longtemps ! La famille Méret a traversé la ville afin de le trouver. Ils lui ont réservé un coin à côté de la télévision. Il sera ainsi contemplé tous les soirs. Une place royale pour ce sapin, qui n’avait aucune idée de ce qui allait lui arriver… 

Entre adoption et abandon 

Au bout de quelques jours, l’épicéa s’est acclimaté dans cet appartement du quartier Libération. Il s’est même embelli grâce à de magnifiques boules argentées. Malheureusement, ses racines lui manquent et il commence à se ramollir. La chaleur de la cheminée lui fait perdre ses épines et son odeur, pourtant, si appréciées par ses hôtes. Et puis ça y est … La fête est finie ! Groot a pu participer à une réunion de famille emplie d’amour et de bienveillance. Mais cela n’aura pas duré longtemps. Lucette et Jean-Pierre Meret vont devoir se séparer de lui. En effet, une nouvelle année va débuter. Groot est, alors, abandonné sur le trottoir, en bas de l’immeuble, qui lui a servi de foyer pendant un mois. Ici, il se retrouve dans le froid. Seul. Ayant perdu la plupart de ses épines. À l’aube, les éboueurs s’approchent de lui et l’attrapent par les branches. Le petit sapin n’a plus de force, et espère que ces hommes sont ses sauveurs. En réalité, quelques heures plus tard il sera brûlé, réduit en cendres avec ses 5 millions d’amis. Groot a succombé aux fêtes de Noël qui prônent la solidarité et l’amour, mais surtout la consommation.