TOP 9 : des moments sportifs de l’année 2019

0
721
Coupe du Monde, Tour de France, Fed Cup… Les grandes compétitions sont pleines d’histoires à raconter en 2019… © Unes de L’Equipe – Montage Clément Carton

Records, désillusions, surprises… De Rafael Nadal à Thibaut Pinot en passant par Kristina Mladenovic… Revivez les grands moments d’une année sportive, riche en émotions.

Sélectionner les meilleurs moments d’une saison est un exercice purement subjectif. EDJ News vous a concocté une liste non-exhaustive des moments qui ont fait le sport en 2019, dans un ordre chronologique.

7 mai : Liverpool humilie Barcelone en demi-finale de la Ligue des Champions – Football

Il y a des « Remontadas » dont les Barcelonais voudraient se souvenir. Et d’autres qu’ils aimeraient mieux oublier. Malgré un retard de trois buts au coup d’envoi, Liverpool crée la sensation en corrigeant le FC Barcelone à Anfield en demi-finale retour de Ligue des Champions (4-0). Et ce, sans Firmino et Salah. Wijnaldum, entré à la mi-temps, et Origi marquent tous deux un doublé. Le public est en délire. Le Barça chavire. Un mois plus tard, Liverpool surfe sur son élan et bat logiquement Tottenham en finale de la plus grande des compétitions de clubs.

Les buts

9 juin : douzième titre de Rafael Nadal à Roland Garros, record absolu – Tennis

Après un début de saison tourmenté, l’Espagnol s’offre un nouveau titre porte d’Auteuil. Avec ses succès contre Roger Federer en demi-finale (6-3, 6-4, 6-2) puis Dominic Thiem en finale (6-3, 5-7, 6-1, 6-1), Rafael porte son total de triomphes aux Internationaux de France à douze… Douze titres ! Un record de victoires dans un seul et même tournoi, du Grand Chelem ou non. À 33 ans, Rafael Nadal termine même la saison au sommet du classement ATP. Devenant ainsi le plus vieux « numéro un mondial » de l’histoire du tennis. Légende.

Deuxième titre pour Rafael Nadal

7 juillet : les Américaines sur le toit du monde – Football

Tombeuses des Bleues en quarts de finale de « leur » Coupe du monde à domicile (1-2), les Américaines ont tout raflé dans l’Hexagone. Elles n’ont fait qu’une bouchée des Néerlandaises en finale (2-0). Exceptionnel ! Après 1991, 1999 et 2015, « Team USA » décroche un quatrième titre mondial. Megan Rapinoe a même été nommée Ballon d’Or. « Perdre contre les Américaines n’a rien de décevant. Elles produisent le plus beau jeu du monde », confie l’attaquante française Eugénie Le Sommer à L’Équipe. Avec elles, le football féminin s’offre une superbe promotion. En France, le nombre de licenciées a bien augmenté depuis la Coupe du monde.

« Team USA » décroche un quatrième titre mondial

14 juillet : Federer – Djokovic, une des plus grandes finales de l’histoire – Tennis

L’épilogue du match entre Djokovic et Federer lors de la finale Wimbledon restera longtemps dans les mémoires. Déjà parce qu’il fut le premier à se terminer sur un tie-break à 12-12 dans le 5e second set en finale. Mais aussi parce que les deux joueurs se sont livré un combat épique. Tout aurait pu basculer d’un côté comme de l’autre. C’est finalement Novak Djokovic qui l’emporte, en s’adjugeant les trois tie-break (7-6, 1-6, 7-6, 4-6, 13-12). Historique.

Les plus beaux échanges du match (et il y en a beaucoup !)

26 juillet : Pinot abandonne, Alaphilippe perd le Tour – Cyclisme

On se souviendra longtemps de cette 19e étape du Tour de France 2019. Elle devait rallier Saint-Jean-de-Maurienne à Tignes. Mais rien n’en fut. Thibaut Pinot, vainqueur au Tourmalet quelques jours plus tôt et bien placé pour monter sur la première place du Tour à l’issue de la 18e étape, abandonne dès les premiers kilomètres, à cause d’une blessure à la cuisse. Une cinquantaine de kilomètres plus tard, l’étape est arrêtée à la surprise générale au Col de l’Iseran par les conditions climatiques. Julian Alaphilippe perd son maillot jaune au profit d’Egan Bernal. Il l’emmènera par la suite jusqu’aux Champs-Élysées. Julian Alaphilippe, confie après l’étape : « C’était un rêve de porter le Maillot Jaune ». Il terminera 5e du classement final. Épique. Quant à Thibaut Pinot, il reviendra en 2020 avec les mêmes ambitions…

Les moments forts de la 19e étape

11 septembre : cataclysme en Chine, les Bleus font tomber Team USA – Basketball

Le plus grand exploit du basket français ? Sans doute l’un des plus beaux. La grande équipe de « Team USA » n’avait plus perdu en compétition officielle depuis 2006. Ce 11 septembre 2019, l’équipe de France l’a fait (79-89). Tout un symbole. Frank Ntilikina, décrié en NBA, fait taire ses détracteurs en inscrivant 7 points dans les six dernières minutes. Stratosphérique. Avec cette victoire, les Bleus se qualifient du même coup pour les Jeux olympiques de Tokyo. Deux jours plus tard, les hommes de Vincent Collet s’inclinent en demi-finale du mondial contre l’Argentine. Dommage.

Revivez l’exploit, grand format

2 novembre : l’Afrique du Sud championne du monde – Rugby 

En surclassant l’Angleterre à Yokohama en finale (32-12), les Springboks sont devenus champions du monde pour la troisième fois de leur histoire, après les titres de 1995 et 2007. Kolbe et Mapimpi ont inscrit les deux essais de l’Afrique du Sud. Du Toit est élu meilleur joueur de la Coupe du monde. Nelson Mandela aurait été fier de sa nation. Le XV de la Rose, pourtant vainqueur de la Nouvelle-Zélande en demi-finale, n’a pas existé. Paralysés, les Anglais ont été méconnaissables. Les puristes tels que Philippe Saint-André déclarent après la rencontre : « Les Sud-Af’ n’ont jamais été transcendants tout au long de la compétition… Sauf le jour de la finale ». Renversant.

Les meilleurs moments de la finale

10 novembre : les Bleues renversent l’Australie pour s’offrir la Fed Cup – Tennis

Au bout du suspense et au bout du monde… À Perth (Australie), le double décisif Kristina Mladenovic – Caroline Garcia apporte le dernier point à l’équipe de France pour remporter la Fed Cup 2019 (3-2). La veille, « Kiki » avait fait tomber la numéro une mondiale, Ashleigh Barty. Avec ses trois victoires individuelles, elle devient l’une des quatre joueuses de l’histoire à apporter trois points lors d’une finale de Fed Cup. Monstreux. La France remporte le trophée pour la troisième fois après 1997 et 2003, trois ans après la désillusion contre la République Tchèque à Strasbourg. Le capitaine de cette équipe, Julien Benneteau, confie juste après leur victoire : « C’est encore plus beau que de la gagner en tant que joueur ». Belle histoire.

Revivez le double décisif

4 décembre : quadruplé historique de l’équipe de France – Biathlon

Qui l’eût cru ? L’équipe de France de biathlon signe un résultat historique sur l’individuel d’Östersund (Suède). Si Martin Fourcade (19/20) retrouve la victoire, sa 77e en Coupe du monde, ses compatriotes ont aussi performé : Simon Desthieux (19/20), Quentin Fillon-Maillet (17/20) et Emilien Jacquelin (18/20) suivent au classement. Fabien Claude (18/20) est 7ème, à quatre secondes de donner un quintuplé à la France. Jamais la France n’avait dominé autant une course. Tout simplement.

La course en intégralité

Au-delà de ces événements planétaires, d’autres moments extraordinaires ont marqué l’année 2019. En ski alpin, le Vosgien Clément Noël a remporté le slalom le plus réputé du monde, à Kitzbuhel (26 janvier). En athlétisme, Delilah Muhammad est devenue recordwoman du monde du 400 mètres haies à Doha en 52’’16 (4 octobre) et Eliud Kipchoge est descendu sous la barre des 2 heures au marathon (12 octobre). En tennis, la nouvelle et controversée Coupe Davis a été glanée par l’Espagne, à domicile (24 novembre). En Formule 1, le Monégasque Charles Leclerc a remporté, coup sur coup, le Grand Prix de Belgique (1er septembre) puis celui d’Italie (8 septembre). Tandis que Pierre Gasly a signé le premier podium français depuis 2015 au Brésil (17 novembre). Et vous, quel est votre moment de l’année ?