Rugby : un accord inespéré entre la Ligue et la Fédération sur le calendrier des internationaux

0
174
Le président de la FFR Bernard Laporte (à gauche) et le présidnet de la LNR Paul Goze (à droite), entourent le Président Emmanuel Macron lors de la finale de Top 14 le 15 juin dernier. ©Icon Sport

La Fédération Française et la Ligue Nationale de rugby ont mené une véritable guerre ces dernières semaines. La raison : le nombre de semaines autorisées pour les joueurs internationaux avec l’équipe de France. Un accord a été trouvé à moins d’une semaine du premier match du XV de France.

Les semaines de débats ont été longues mais ont pu aboutir. Un accord qui s’ajoute à la Convention déjà existante entre les deux instances. Celle-ci a été créée entre la FFR et LNR dans le but d’harmoniser les calendriers de championnat avec les matches internationaux. Cette convention va courir jusqu’en 2023.

Un pas vers les clubs

Depuis de nombreuses années, les clubs se sentent délaissés dans cette histoire. Le problème mis en avant : la période des doublons. Un moment du championnat que beaucoup de clubs redoutent car ils n’ont pas leurs cadres sur plusieurs semaines. Le sélectionneur des Bleus, Fabien Galthié va pouvoir choisir 31 joueurs avant chaque rencontre. Sur ces 31 sélectionnés, 28 seront sur la feuille de match. Les trois autres pourront revenir dans leur club respectif le mercredi soir. Une solution saluée par l’ensemble des présidents de Top 14.

Un retour en arrière pour Fabien Galthié

Depuis son arrivée en avril 2019, le sélectionneur du XV de France n’a qu’une seule demande : avoir un groupe plus élargi pour préparer les différentes échéances. Une volonté commune avec le président de la FFR, Bernard Laporte. L’hiver dernier, les instances acceptent pour le bien de l’équipe de France et remettre au plus haut niveau cette nation perdue ces dernières années. Mais ce nouvel avenant trouvé la semaine dernière est une véritable marche arrière pour Fabien Galthié. Lors du tournoi des VI Nations 2020, il avait pu sélectionner 42 joueurs, cet hiver ce sera 31 dont 28 sur la feuille de match. Un groupe à sa disposition qui sera bien moins étoffé et des choix à faire qui vont être bien plus difficiles.

Trois matchs maximum par joueur

Un autre gros point à prendre en compte pour les clubs et Fabien Galthié. Du 24 octobre au 5 décembre, le XV de France va disputer six rencontres. Les joueurs ne pourront être inscrits que sur trois feuilles de match maximum. Un élément qui va obliger le sélectionneur à modifier sa composition à chaque rencontre. Plus de joueurs vont être sélectionnés, une nouveauté saluée par une majorité de supporteurs. Selon eux, il va y avoir plus de concurrence et ils vont pouvoir découvrir des joueurs chaque week-end.