En Écosse, une nouvelle avancée pour les droits des femmes

0
686
En France, l'association Règles Elémentaires a mis en place 150 lieux de collecte de protections périodiques. ©Pixabay

Il y a tout juste une semaine, le Parlement écossais a voté unanimement pour rendre les protections hygiéniques gratuites à toutes les femmes. L’occasion de mettre en lumière les progrès pour le droit des femmes dans le monde, ces dernières années.

C’est une première dans le monde ! Les produits d’hygiène féminine sont gratuits depuis mardi 24 novembre en Écosse, tout premier pays à adopter une loi de cette envergure. Un texte approuvé à l’unanimité, par les 121 membres du parlement d’Holyrood. Pourtant ce n’était pas gagné, compte tenu du coût annuel de cette mesure, s’élevant à près de 11 millions d’euros (9,7 millions de livres).

À l’origine de cette initiative, une femme : Monica Lennon. « Nous sommes tous d’accord pour dire que personne ne devrait avoir à s’inquiéter de ses prochains tampons ou protections réutilisables », a-t-elle déclaré au Parlement. Ainsi, les écoles, lycées et les universités proposeront ces produits en accès gratuit dans leurs toilettes. Les établissements publics devront aussi mettre des protections périodiques à disposition de tous.

Sur Twitter, Nicola Sturgeon, l’actuelle première ministre écossaise a dit son immense « fierté d’avoir voté pour cette loi révolutionnaire ». Et si d’autres pays pourraient suivre l’exemple écossais dans les prochaines années, on revient aujourd’hui sur les dix dernières grandes avancées pour la condition des femmes dans le monde :