La recette parfaite d’une chanson de Noël

0
206
Chaque année, le marché du disque physique réalise environ 40% de son chiffre d’affaires annuel pendant les périodes de fin d'année. ©Spotify

Noël, ce sont les cadeaux, la neige, les guirlandes… et les chansons ! Chaque année, de nouveaux tubes débarquent et s’ajoutent aux classiques. Mais quel est donc leur secret de fabrication ?

Dans les magasins, la voiture, chez vous… À partir de décembre, les chansons de Noël sont partout. Et on a beau lever les yeux au ciel, dès les premières notes, on apprécie ces tubes entrainants et festifs. Wham!, Mariah Carey, Franck Sinatra ou encore Michael Bublé… Impossible de passer des fêtes de fin d’années sans les entendre. Patrick Carradori, grand guitariste français, explique la recette d’un bon tube de Noël. 

Un climat musical particulier… 

« La base d’une chanson de Noël est toujours la même : cloches, violons, piano et maintenant, des trompettes », explique Patrick Carradori. Des instruments qui entraînent et dont le but, est de faire ressentir de la joie. « Avec la guitare saturée ça ne marcherait pas. On n’aurait pas l’ambiance adéquate », remarque-t-il. Le climat, c’est peut-être la partie la plus importante du morceau. Dès les premières notes, l’auditeur doit sentir Noël, il doit savoir vers où la musique va l’emporter, même avant d’avoir entendu les premières paroles. « Même si vous ne jouez pas de la musique, vous savez ce qu’est une mélodie de Noël. Par exemple, prenez Hallelujah de Leonard Cohen. S’il avait mis d’autres paroles, ça pourrait être un tube de Noël »

Un soupçon de magie… 

Noël, c’est le Père Noël, les lutins, l’enchantement… Et ça, c’est important de le ressentir dans les chansons. Il explique que : « l’objectif est de faire rêver. Les enfants et les adultes doivent être transportés dans une ambiance festive et familiale ». Entre Jingle Bells de Franck Sinatra ou Santa’s coming for us de Sia, ces chansons ont 40 ans de différence et pourtant, la même énergie s’en dégage. « Dans les paroles et la mélodie, l’esprit de Noël doit toujours être présent », ajoute-t-il.

Et un zeste de paroles touchantes 

Il y a deux types de chansons de Noël : celles qui parlent d’amour ou celles qui parlent de la fête. Patrick Carradori précise qu’: « avant, le but était surtout de toucher les enfants. Tino Rossi, par exemple, il ne chantait pas pour les adultes. Ses chants avaient donc des paroles légères et enfantines. Mais aujourd’hui, la cible s’est étendue. On n’a plus des chansons d’amour, car les artistes cherchent à émouvoir plus de monde ». All I want for Christmas, Last Christmas, Christmas baby please come home… sont des tubes romantiques. Et ce sont ceux qui rencontrent le plus de succès. « Les chanteurs utilisent la magie de Noël pour parler d’un thème universel qui parle à tous. Et là, le succès est presque garanti ». 

Playlist de Noël :

Fiona Barrile