Entrée en matière (mitigée ?) pour Game of Thrones

0
226
Games of Thrones est une série inspirée des livres de l’écrivain américain de science-fiction et de fantasy George R.R. Martin. ©Wikiédia

Tous les fans étaient en haleine depuis presque 2 ans. Le premier épisode de l’ultime saison de la série la plus regardée au monde est enfin (en tout cas pour ses fans) sortie dans la nuit de dimanche à lundi. Entre excitations et déceptions, décryptage du premier épisode de Game of Thrones, le phénomène mondial.

C’est le début de la fin pour Game of Thrones. D’abord, parce que lundi a été diffusé le premier épisode de la dernière saison de la saga. Mais aussi parce que l’hiver est là. Et avec lui le Roi de la nuit et son armée des morts (vous pouvez les appeler les méchants si vous préférez). L’attente était énorme pour les millions de fans dans le monde. Et au bout du compte, les résultats sont largement satisfaisants pour les créateurs de la série David Benioff et D.B. Weiss. 17,4 millions de téléspectateurs. C’est ce qu’annonce la chaîne HBO après le lancement de cette saison. Un record d’audience, tout simplement. Un carton contrasté toutefois par quelques mécontentements des partisans de la série.

Mais les fans alors, satisfaits ?

Quelques cafés et beaucoup de courage. Il fallait au moins ça pour les amateurs français de la série la plus regardée au monde (surtout illégalement d’ailleurs). La saga étant diffusée sur OCS à trois heures du matin. Une heure plus tard, les insomniaques n’étaient pour une partie pas satisfaits. La déception prenant le dessus sur l’excitation. Peut-être que les attentes étaient trop grandes. Déjà, parce que l’épisode n’a duré que 54 minutes alors que la production avait annoncé des épisodes de plus d’une heure. Frustration donc pour les groupies de Jon Snow et de la mère des Dragons, qui en plus devront se contenter de seulement six épisodes pour cette ultime saison.

Une montée en puissance attendue

L’épisode n’était pas à la hauteur. Ou en tout cas pas là où on l’attendait. Trop mou, trop lent, et un manque d’action évident. Elle est sûrement là, la vraie raison des regrets des fans. Pourtant, les grands moyens ont été déployés pour cette huitième saison. 90 millions de dollars dépensés pour l’ensemble de la saison, 15 millions par épisode. Un grain sable comparé aux recettes (voir encadré). La série possédant pas loin d’une soixantaine de produits dérivés. Alors oui, d’un côté, ses intrigues politiques, familiales et fantastiques passionnent toujours. Mais dans l’intérêt de la série et de ses amoureux passionnels, le niveau des épisodes va devoir monter en gamme.

Les recherches de « Game of Thrones » sur Google

Quand Game of Thrones revient, l’intérêt des fans de la série se remarque sans se faire attendre. © GoogleTrend  

Attention Spoiler !

Bref résumé de ce premier épisode de Game of Thrones. (Saison 8 épisode 1)

Tintin tintintin tin tintintin tin tiiiiiiiin… Il est trois heures du matin quand les amateurs les plus férus de Games of Thrones fredonnent l’air du générique devenu culte. La petite lueur de leurs télévisions envahit alors la pénombre de leurs salons. Pop-corn dans une main et boisson énergisante dans l’autre, il est temps pour eux de découvrir enfin qui s’emparera du Trône de fer.

« Winter is coming » comme on dit. Et on le ressent dès les premières secondes avec un générique complètement retravaillé. L’histoire de Westeros a laissé place aux évènements majeurs des précédentes saisons avec la destruction du mur par Viserion notamment. Signe annonciateur de l’arrivée du Roi de la nuit et de sa volonté de tout anéantir sur son passage. L’épisode commence donc après deux minutes d’un générique qui avait manqué à beaucoup. Ce premier volet va être essentiellement basé sur les différentes retrouvailles que tout le monde attendait entre des personnages-clés. Jon et Arya, John et Bran, John et Sam, Sansa et Tyron, Arya et Sandor (le limier)… enfin bref beaucoup, beaucoup de personnages se sont retrouvés. Du côté de Daenerys, sa rencontre avec Samwell Tarly et son aveu de la mise à mort de son père et son frère, semble changer la vision que les spectateurs peuvent avoir d’elle. À la limite de jouer le rôle de la méchante dans cet épisode. L’autre reine, Cersei, elle confie la tâche à Bronn d’assassiner ses deux frères Tyrion et Jaime. À voir maintenant s’il le fera. Jon Snow, pendant ce temps-là fait de petites balades à dos de dragons. Comme un lundi normal quoi. Mais pour être sérieux, la révélation que tous attendaient arrive en cette fin d’épisode. Sam révèle dans la crypte de Winterfell à Jon ses véritables origines et sa légitimité pour le Trône de fer. Les dévoilera-t-il au risque de se mettre à dos la mère des dragons ? L’interprétation de l’acteur laisse penser qu’il gardera tout ça pour lui, du moins pour le moment. Enfin arrive la dernière scène de ce premier épisode. Et elle est… glaciale. Jaime Lannister arrive à Winterfell, descend de son cheval, retire sa capuche et a la mauvaise idée de croiser le regard noir de cette fameuse corneille à trois yeux, Bran. Un accueil hostile qui annonce bien des rebondissements dans les prochains épisodes, vu le passif entre ces deux personnages.


Un moyen de faire un clin d’œil aux évènements tragiques de lundi soir à Paris.

Jean Milon