Au Danemark : Glædelig Jul !

0
383
Au Danemark, le 25 et le 26 décembre sont fériés. © Bente von Schindel

Au Danemark, Noël ne dure pas une soirée, mais plutôt un mois entier. Plus encore, c’est un état d’esprit. Comme chaque pays, les Danois ont leurs propres traditions. Voici 10 traditions qui caractérisent un véritable « Jul » rouge et blanc.

Bougie de l’Avent

La bougie de l’Avent est généralement le premier préparatif de Noël. Il s’agit d’une longue bougie où les 24 chiffres sont affichés les uns en dessous des autres. Souvent, elle est décorée de petites étoiles, de sapins ou d’elfes. Chaque famille allume la bougie, chaque jour, jusqu’à qu’elle soit entièrement consumée le 24 décembre. 

Couronne de l’Avent

« Jul » démarre dès le premier dimanche de l’Avent. Dans chaque salon, accroché au plafond, se trouve une couronne généralement en sapin sur laquelle sont positionnées 4 bougies. Chaque dimanche précédant la veille de Noël, soit le 24 décembre, chaque foyer allume une des bougies, de façon à ce que le dernier dimanche avant Noël les quatre bougies soient allumées.

Calendrier de l’Avent

Si les Français sont habitués à manger un chocolat par jour jusqu’au 24 décembre, pour les Danois c’est une autre histoire. Leur calendrier de l’Avent est soigneusement préparé par les parents et/ou les grand-parents et est composé de cadeaux, de chocolat ou d’argent… Le petit plus ? Généralement, les membres de la famille ne se concertent pas et les enfants se retrouvent avec deux ou trois calendriers de l’Avent.

Gløg

C’est certainement la tradition qui traduit le plus l’esprit de convivialité du Noël danois. Le gløg (prononcé « gleuglu ») est comme une sorte de Noël entre amis, avant l’heure, dans une ambiance chaleureuse, tout le monde se retrouve autour d’un vin chaud, en dégustant des æbelskiver (beignets accompagnés de sucre glace et de confiture de fraise), guidé par des musiques de Noël.

Sainte Lucie

La Saint Lucie, appelée « Luciadag », a lieu tous les 13 décembre. Célébrée depuis 1944, c’était à l’origine une fête pour protester pacifiquement contre l’occupation nazie pendant la Seconde Guerre mondiale. L’idée est d’apporter de la lumière dans l’obscurité. Chaque année, l’électricité laisse donc place aux nombreuses bougies qui illumine les maisons.

La décoration

Les maisons sont particulièrement décorées pour Noël. Des guirlandes de Noël recouvrent les murs, à côté de figurines de Julenisser (lutin de Noël) et de décorations en papier. Le Sapin, également, est parsemé de décorations venant des parents ou des grand-parents et de drapeaux danois. Pendant longtemps, seule la famille royale pouvait afficher le drapeau du pays, lorsque cette interdiction fut levée, une vague de patriotisme s’est emparé du pays. Les sapins sont donc ornementés de rouge et blanc. Ils sont également décorés de nombreuses bougies qui sont allumés le 24 au soir. Enfin, si la tradition s’est un peu perdue en France, les Danois s’envoient toujours des cartes de Noël et les affichent sur les buffets pendant la période des fêtes.

Dîner du 24 décembre

Certainement la tradition de Noël la plus atypique. Chaque pays a son propre repas et celui du Danemark sort du lot. Au menu beaucoup de sucre ! Mais pour une bonne raison : à la campagne, le sucre était un met de luxe, et Noël était le meilleur moment pour faire plaisir à ses papilles. C’est d’ailleurs pour cela que le repas commence chaque année avec du risalamande, il s’agit d’un riz au lait mélangé avec de la chantilly et des morceaux d’amande. L’hôte du repas cache une amande complète dans le plat, la personne autour de la table qui récupère cette amande gagne un petit cadeau. Pour le reste du repas : rôti de porc, sauce brune, pommes de terre caramélisés et nature, salade de choux rouges. Généralement, le dîner se termine sur une salade de fruits, puis plus tard dans la soirée autour du sapin avec le café, des gâteaux secs sont servis. 

Chansons

Le chant joue un rôle crucial dans les célébrations de Noël. Les Danois chantent tout le mois de Noël. Il y a encore une vingtaine d’années, chaque dimanche de décembre, la tradition de la couronne de l’Avent était accompagnée de chansons. Si cette coutume a disparu, elle reste extrêmement présente, le soir, du 24 décembre. Après dîner, toute la famille se retrouve autour du sapin pour chanter des chants de Noël et des Psaumes. Toujours dans un esprit de convivialité, tous les convives se tiennent la main et tournent autour de l’arbre de Noël pour chanter.

Remise des cadeaux

Au Danemark, la remise des cadeaux de Noël se fait le 24 décembre au soir. La tradition veut que lorsque le Père Noël arrive pour mettre ses cadeaux sous le sapin, tout le monde se cache dans une pièce sauf le chef de famille. À ce moment-là, les cadeaux sont déposés sous le sapin et le grand-père ou le père allume les bougies du sapin. Une fois que tout est installé, la famille revient dans la pièce principale. Après avoir chanté autour du sapin, chacun s’offre ses cadeaux.

Julefrokost

Julefrokost est la dernière étape de période des fêtes et pas la plus négligeable. Il s’agit du second repas de Noël, le déjeuner froid, qui a lieu généralement le 26 décembre. Au menu : harengs, saumon fumé, saumon mariné, pain noir, rémoulade, oeufs, fricadelles, pommes de terre, gâteau à la pomme, le tout arrosé de bières et d’aquavit. Cette journée est également accompagnée de jeux. Notamment, le gavespil : un jeu de dés où chacun ramène un cadeau. Un minuteur est lancé au début de la partie, dès qu’un joueur fait un 6, il peut prendre un cadeau. Le but est de récupérer le plus de cadeaux possible et de piquer ceux des participants. Le jeu se termine dès que le minuteur retentit.

______________________________________________________________________________

3 films de Noël danois à voir

  • Le Festin de Babette
  • Pelle le conquérant
  • Ordet