Adrien Rabiot, le « gamin talentueux » qui a tout perdu

0
221
Le milieu de terrain français a accumulé les scandales / CP : Capture d'écran conférence de presse du PSG

A seulement 23 ans, le joueur du Paris Saint-Germain enchaîne les polémiques depuis ses débuts dans le monde professionnel. Loué pour ses performances sportives, son image s’est ensuite dégradée, passant de joueur talentueux à trop exigeant.

Il n’a pas fallu longtemps pour mettre Adrien Rabiot en lumière. En 2012, à seulement 17 ans, il signe son premier contrat professionnel avec le PSG. Le début d’une histoire compliquée. Lors d’un match de gala contre le FC Barcelone, il se fait immédiatement remarquer et devient alors un grand espoir du football français. Loué pour sa qualité de passe, le « gamin » commence à se faire une place dans l’effectif 5 étoiles de Carlo Ancelotti.

Lors de la trêve hivernale, le club organise, comme d’habitude depuis l’arrivée des Qataris, un voyage à Doha pour promouvoir l’image du PSG. Et là encore, le jeune Adrien déclenche de nouveau la polémique, à son insu. Véronique Rabiot, sa maman et agent, veut absolument accompagner son fils. Le club refuse et entre en conflit avec le clan Rabiot.

Confrontation et placardisation

Malgré les tensions en coulisses, Adrien Rabiot poursuit sa progression et se fait une place dans l’effectif. Mais avec Thiago Motta, Verratti, Matuidi et Pastore, difficile de trouver du temps de jeu. Pour terminer l’exercice 2012-2013, il pose ses valises à Toulouse pour 6 mois, où il confirme ses qualités.

Le retour dans la capitale est compliqué sur le plan sportif, mais aussi en dehors. Etant en fin de contrat, le joueur ne cache pas ses exigences pour renouveler son bail. Son comportement lui a valu une confrontation avec le club et une première mise au placard. Plus les saisons avancent, plus le caractère de Rabiot change. Son attitude agace. A l’image d’un petit garçon, il est « puni » et manque la finale de Coupe de France contre Auxerre en 2015 à cause de retards répétés à l’entraînement.

Malgré ses problèmes de comportements, le milieu parisien réalise des performances remarquables, lui ouvrant les portes de l’Equipe de France en 2016. Devenu indispensable l’an passé à la suite du départ de Thiago Motta, Rabiot enchaîne les matches … et les scandales ! Repositionné en numéro 6, devant la défense, ce poste ne lui convient pas car il veut évoluer un cran plus haut dans le milieu pour avoir plus d’espace et être plus créatif.

Ici c’est fini

Malgré ce placement inhabituel, l’international français brille et son nom est logiquement évoqué à l’approche de la liste des 23 pour la Coupe du monde en Russie. A son grand regret, il apparaît seulement dans le groupe des réservistes. Le Parisien ne comprend pas cette décision et « ne veut plus être appelé en Equipe de France tant que Didier Deschamps sera à la tête des Bleus. Ce dernier n’a pas manqué de lui répondre en expliquant que « les performances d’Adrien en Equipe de France ne sont pas du même niveau qu’avec le PSG. » Carton rouge distribué par le sélectionneur.

Cette saison a été celle de trop pour le « gamin ». Sanctionné par Thomas Tuchel pour être arrivé en retard à la causerie d’avant-match contre Marseille le 28 octobre, il commence remplaçant. Le début de la fin pour Adrien Rabiot. Entré en conflit avec le PSG pour la prolongation de son contrat (expire le 30 juin 2019), le joueur est écarté du groupe. Pire, il a été mis à pied le 13 mars pour « faute grave ». Le soir de PSG-Manchester United en Ligue des Champions (1-3) le 5 mars dernier, Adrien Rabiot a été aperçu en boîte de nuit quelques heures après le naufrage de ses coéquipiers. Pour ne rien arranger, le joueur de 23 ans a « liké » une vidéo de Patrice Evra célébrant la qualification des Red Devils. Alors à force de trop vouloir, Adrien Rabiot a désormais tout perdu.

ANALIE SIMON