Elle permet d’accéder directement à l’une des formations de l’EDJ sans avoir de diplôme ou de cursus de journalisme antérieurs.

Il s’agit de faire valoir son expérience professionnelle (salariée ou non), les formations suivies ainsi que les acquis personnels développés en dehors de tout système académique.

Qui peut demander la validation des acquis professionnels ?

Pour bénéficier de la validation des acquis professionnels, il faut avoir interrompu sa formation initiale au moins 2 ans et depuis 3 ans en cas d’échec, et être âgé de 20 ans au moins, à l’exception des sportifs de haut niveau.

Procédure de candidature :

• J’ai consulté le site de l’EDJ et identifié la formation qui m’intéresse

• Je demande à compter de mi-mars un rendez-vous avec un conseiller qui m’aidera à valider mon projet de formation et m’enverra le dossier par mail

• J’adresse le dossier et les pièces demandées par courriel yasmina@ecoledujournalisme.com ou par courrier recommandé à l’Ecole Du Journalisme, 69 rue de Roquebillière, BP 4222, 06 304 Nice

Critères d’examen des demandes de V.A.P. par le Jury : (ma demande peut être instruite sur dossier, sur épreuve ou sur entretien)

– L’expérience professionnelle

– Les formations suivies par le candidat, quel qu’en ait été le dispensateur

– Les « connaissances et aptitudes acquises hors de tout système de formation ».

Le Jury porte une appréciation globale à partir de l’analyse du cursus de formation et de l’itinéraire personnel et professionnel du candidat, sur les « connaissances et les méthodes et le savoir-faire acquis en fonction de la formation souhaitée ».

Je reçois la notification du jury de sélection :

– Positive : je pourrai m’inscrire à la formation choisie selon le calendrier universitaire.

– Négative : le projet de formation ne peut pas se faire pour l’année universitaire concernée

Je renvoie le coupon réponse confirmant mon projet d’entrée en formation.

Je pourrai alors m’inscrire pour entrer dans le cursus de formation.

S’inscrire à une formation par V.A.P. supposera le paiement de l’inscription administrative et du coût pédagogique.

Cette procédure de validation permet à un candidat d’accéder à une formation universitaire sans disposer du niveau requis (accéder à un Bachelor sans disposer d’un baccalauréat+2)