Les avis sur l’EDJ

Découvrez les avis de nos étudiants sur l’EDJ et ces formations de journaliste.

Deux années d’enthousiasme quotidien !

JÉRÔME SAIZ - Promotion 1996

L’EDJ n’est pas une école, c’est un pont. Un passage qui a relié ma vie d’étudiant à ma vie professionnelle.

Je crois que j’aurais fait ce métier, même sans l’EDJ. Mais cette école m’a formé et forgé… Et c’est grâce à elle, que j’ai pu intégrer LCI.

SÉBASTIEN BORGNAT - Présentateur - LCI

Cela va faire 18 ans que j’ai quitté les bancs de l’école mais l’école ne m’a jamais quitté. Une formation de deux ans que l’on met en pratique pendant toute une carrière.

MARC ALUNI - Journaliste - NRJ Côte d'Azur

L’EDJ ça a été deux années merveilleuses où régnait une ambiance magique. Deux années inoubliables. Deux années où l’on a appris ce que voulait dire : « être journaliste ».

YAN MONTI - Journaliste - Corse Matin

Fatigué. Epuisé. Et j’écris encore. J’y crois pas. Que j’écris encore. Mais faut croire que j’aime ça ! 15 ans déjà. Merci l’EDJ. Merci pour tout.

RAPHAËL PIERRE - Journaliste, Photographe - Tahiti Infos, Fenuacom, Tahiti Pacifique Hebdo

L’EDJ a cet avantage de mettre le pied à l’étrier pour les jeunes journalistes en herbe.

CHRISTOPHE COUVRAT - Correspondant aux USA pour la Fédération Française de Golf

1995/2005, une décennie que je n’oublierais jamais et qui a démarré avec l’EDJ. Si l’arbre a pu pousser c’est que vous avez planté la graine. 10 ans après, l’arbre est toujours debout.

THIERRY MESNAGE - Promotion 1997

L’EDJ a réussi à m’apprendre à me faire confiance en me donnant les clés de lecture de l’information.

DONAT VIDAL REVEL - Directeur adjoint de la Rédaction - Le Parisien

L’EDJ, c’est mes premiers reportages sur le terrain. C’est une école où l’on donne une large place à l’apprentissage par la pratique. L’enseignement est très proche de ce qui est maintenant ma réalité de journaliste.

MICHAEL LEFEBVRE - Journaliste - L'Equipe TV, RTL

L’EDJ, c’est l’école du terrain. On y découvre le journalisme de proximité, le vrai… Et c’est sur ces bonnes bases, bien solides, qu’on peut se construire derrière, aspirer à devenir plus grand.

SANDRA FREEMAN - Journaliste - "Au field de la Nuit" TF1, Paris Match, Atlantico

De mon passage à l’EDJ, je retiens la solidarité qui existe entre les étudiants de ma promotion. Cette entraide perdure pour mon plus grand plaisir.

BENJAMIN BLANC

À l’EDJ on nous a donné notre première « dose ». Ensuite on devient vite « accro » à l’Info.

OLIVIER FOURT - Promotion 1997

Nos enseignants ont instillé en chacun de nous le goût de la rigueur. Exigeants, pédagogues, motivants. Voilà 15 ans déjà que l’on me paye à m’enrichir !

JÉRÔME MARCANTETTI - Journaliste Reporter d'Images (JRI) - TF1, LCI, HISTOIRE, STYLIA

Je crois pouvoir dire que mon passage à l’EDJ a été une chance et un formidable tremplin pour la suite.

OLIVIER CORRIEZ - Journaliste - MyTF1News

Ce que je retiens de mon passage à l’EDJ ? Le fait d’avoir élargi mon horizon. Et la démonstration que tout était possible.

JEAN-CHRISTOPHE DIMINO - Directeur des programmes et de l'information - Radio Monaco

Merci à tous!


Vous êtes de plus en plus nombreux à nous faire parvenir vos avis très positifs de l’EDJ Nice et nous vous en remercions. Si vous souhaitez vous aussi nous faire parvenir vos avis sur l’EDJ, n’hésitez pas à nous les faire parvenir par l’intermédiaire de la page Contact de notre site.